1494623092-droit-penal[1]

Un individu qui doit faire face à une procédure pénale en Suisse se retrouve dans une situation délicate. Qu’il ait réellement commis la faute ou bien qu’il soit accusé à tort, il a besoin d’une bonne défense. La solution idéale est de prendre un expert en droit pénal. Mais en quoi l’aide de ce spécialiste peut lui être utile ? Pour répondre à cette question, il faut connaître le champ d’intervention et les compétences de l’avocat.

Un excellent défenseur pour les accusés

Un avocat en droit pénal est un avocat comme un autre dans le sens ou son principal rôle est de défendre un client lors d’une procédure. Cependant, il a la particularité d'être spécialisé en matière pénale. Les peines en la matière pouvant se traduire par un emprisonnement, le bon choix de son défenseur est donc primordial ici. Il faut mentionner que plusieurs délits peuvent engendrer ce genre de procédure judiciaire en Suisse pour ne citer que le mauvais comportement sur la route. En tout cas, peu importe la nature de l’accusation et le degré de culpabilité de l’accusé, l’avocat en droit pénal n’a qu’une seule mission, c’est de lui fournir la meilleure défense en tenant compte de la législation en vigueur en Suisse. Sachez donc que les particuliers et les professionnels qui ont commis une infraction de la route et ceux qui sont mêlés à des affaires de mœurs ou bien à des délits d’ordre économique peuvent compter sur l’assistance de ce professionnel. Dans le cas d’une accusation à tort, le professionnel a pour rôle de défendre l’honneur de son client. En revanche, si ce dernier est réellement coupable, l’avocat va essayer de minimiser ses actes pour voir réduire sa peine en déployant diverses stratégies juridiques et en usant de son talent oratoire. Chaque fois que le professionnel s’engage à s’occuper d’une affaire, il doit aller jusqu’au bout de sa mission. Cela signifie qu’il doit s'investir entièrement dans la défense de son client.

Un représentant pour les plaignants

Un avocat pénaliste peut également défendre un plaignant. Il devient alors le représentant de ce dernier. Sa principale mission reste la défense des intérêts de son client. C’est une mission complexe qui exige une compétence technique optimale. En effet, l’avocat doit essayer de déjouer l’accusation de son client. Pour cela, il doit prendre le temps d’analyser la situation, de vérifier si la procédure pénale a lieu d’être et si l’accusé est réellement coupable. Selon le résultat de ses recherches, ce juriste est même tenu de prodiguer des conseils au plaignant dans le cas où ce dernier aurait tendance à exagérer ou bien à commettre des erreurs. En somme, l’expert en droit pénal est loin d’être un avocat du diable. Il doit également savoir imposer des limites dans ses actions.

Un enquêteur professionnel

Pour pouvoir jouer le rôle du défenseur ou bien du représentant, un avocat en droit pénal ne peut pas se contenter de l’enquête officielle fournie par les forces de l’ordre. Il doit mener ses propres investigations afin de combler les lacunes et de constituer un bon dossier. Cela lui permettra de mieux évaluer la situation de l’accusé ou bien de faire valoir les droits du plaignant qui recherche une réparation. L’avocat en droit pénal a ainsi besoin d’avoir des relations professionnelles bien étendues. De cette manière, il peut bénéficier d’une aide appropriée au moment opportun. En outre, cet expert doit maîtriser les nouvelles technologies pour pouvoir rester en contact avec ses partenaires professionnels.